AROMALECI3


AROMATOP


GINGKO BILOBA

Anglais Francais Italien


FLUOR

Le fluor est un composé chimique qui se présente sous la forme d’un gaz jaune pâle. Présent dans la nature en faibles quantités, il est le plus instable de tous les éléments chimiques et apparaît toujours à l’état combiné. Le fluor et ses composés chimiques, les fluorures, sont reconnus comme étant hautement toxiques, à l’exemple de l’acide fluorhydrique. Cette solution aqueuse est obtenue en associant le fluorure à l’hydrogène. Le pouvoir fortement corrosif et décalcifiant de l’acide fluorhydrique lui confère un débouché industriel. L’exposition à l’acide fluorhydrique, même brève, a des répercussions graves sur la santé.

Des centaines de milliers de tonnes de Fluor sont émis caque année dans l'atmosphère par l'industrie. Le fluorure d'hydrogène se présente également sous forme de particules qui se répandent dans les nuages, le brouillard, la pluie, la rosée et la neige. C'est l'origine des pluies acides qui contaminent l'eau et la toute surface de la croûte terrestre et créent l'effet de serre dénoncé par le protocole de Kyoto.

Les risques d’intoxication associés au fluor ne sont plus à démontrer.

On continue pourtant, pour des raisons purement financières, à lui prêter des vertus bénéfiques au niveau des tissus calcifiés (os, dents). Il faut dire que la cagnotte est bien rempli : Le Fluor utilisé en pharmacie est un déchet industriel des industries spatiales et nucléaires !

Le fluor est ainsi particulièrement promu dans le cadre de la santé dentaire. Cette tendance a justifié les procédés de fluoration artificielle de l’eau potable en Amérique du Nord dans le but de prévenir les caries. Il est communément admis aujourd’hui que l’action du fluor est essentiellement topique (par contact direct) et n’est pas systémique. Autrement dit, la fluoration de l’eau est une mesure inefficace pour protéger les dents contre la carie dentaire, car au contraire elle la favorise en même temps qu'elle entraine, toutes les statistiques américaines le prouvent, un effet indéniable de retard sur le développement cérébral !

Les fluorures, de sources diverses (fluoration de l’eau, produits dentaires, aliments), s’accumulent dans l'organisme et nuisent à la structuration minérale des dents et de l’ossature. Les fluorures sont ainsi responsables de la fluorose dentaire. Cette affection se caractérise par des marbrures brunes de l’émail. Au-delà de l’aspect esthétique, la fluorose dentaire peut amorcer une décomposition dentaire. Les conséquences sont plus graves lorsque la fluoration atteint les os, puisqu’elle constitue alors une maladie invalidante.

En médecine Naturelle, nous avons étudié les compléments alimentaires capables de minéraliser la, denture et l'ossature, ce que le Fluor est censé faire mais ne fait pas.

La meilleure association est bien :

(4 produits du laboratoire "AROMAdent")




Bernard Montain