MAGNODETOX


AROMALECI3

Anglais Francais Italien


LUPUS ERYTHEMATEUX DISSEMINE

Introduction 

Le nom de cette maladie vient du latin « lupus » signifiant «  loup » pour deux raisons :

Derrière ce nom mythique et cependant familier , se cache une cruelle  maladie «  auto-immune «  dans laquelle l’organisme s’autodétruit .

Pour différentes raisons , il devient incapable de gérer et de contrôler les Lymphocytes B , ce qui peut aboutir à l’autodestruction de l’ensemble des organes !

 Pour Garnier et Delamare , les lymphocytes sont des Leucocytes ( globules blancs ) mononucléaires dont le diamètre varie de 9 à 15 microns ( Grand L ) à de 6 à 9 microns ( Petit L )

Les manifestations initiales sont éminemment variables , étant donné le caractère multiforme de la maladie .  Il peut s’agir d’une brutale montée de la température , accompagnée de perte d’appétit , de vomissements et d’inflammation des ganglions faisant penser à une infection aigue , ou évoluer « à bas bruit » , lentement , sur des mois ou des années , avec parfois des accès de fièvre !

Les premiers symptômes ne sont pas caractéristiques du Lupus et le diagnostic bien souvent délicat à poser .  L’ » American College of Rheumatology «  a déterminé une classification que d’autres considèrent comme une base de diagnostic :  Pour pouvoir être considérés comme souffrant de LED , le patient doit présenter au moins  quatre des critères suivants :

Le LED se traduit donc par des syptômes très variés et concernant pratiquement tous les organes.

Au niveau de la peau ( 80% des cas ) : Manifestations sur les zones exposées à la lumière .  On   assiste à une photosensibilisation  au  soleil . Les éruptions sont brutales , sous forme initiale de plaques rouges tuméfiées  , allant classiquement des pommettes aux elles du nez .

On peut aussi observer des lésions sous forme de disques rouges en même temps qu’une perte de cheveux en plaques («  Alopécie en clairière « )

Sur les muqueuses : on peut trouver des ulcérations au niveau de la bouche et du nez

Au niveau des articulations, et dans 75% des cas , on observe des inflammations avec fluxion ( enflure ) , rougeur et augmentation de la chaleur locale ..  Elles peuvent être bilatérales et symétriques ou encore unilatérales , aigues ou modérées , concomitantes ou non d’autres manifestations organiques .

Les arthrites du LED se distinguent d’autres par l’absence de lésions destructrices ( comme dans le cas de la Polyarthrite Rhumatoïde )

Les articulations les plus souvent atteintes sont celles de la main , du poignet , du coude du genou et de la cheville .

Comme dans de nombreux cas , la médecine conventionnelle avoue que les causes de cette maladie sont inconnues ! Les soins ne pourront donc n’être qu’anti – symptomatiques !

Traitements naturels 

Pour la Naturothérapie, il s’agit d’une maladie d’origine multifactorielle , comme toute la famille des manifestations auto-immunes !

Parmi les causes bien connues en Médecine Naturelle , citons : Les intoxications aux métaux lourds en provenance des amalgames dentaires ( même déposés ) , des vaccinations , des pollutions atmosphériques , des incinérateurs d’ordures ménagères  , des crématorium , de la cigarette , en actif ou en passif !

Les carences et les excès jouent également un rôle , ainsi que le stress , l’insuffisance et la mauvaise qualité du sommeil .En fin les toxines , déchets de l’organisme , ne sont pas toujours éliminés correctement

C’est dans le domaine des différentes pollutions   que nous travaillons depuis 40 ans , avec d’excellents résultats !  Après avoir déterminé la nature des multiples pollutions métalliques et les avoir quantifiées , en collaboration avec un laboratoire allemand, nous conseillons MEGADETOX, une chélation des métaux à l’aide de différentes substances formant une association synergiques de différentes molécules anti-oxydantes représentant le niveau supérieur de la protection anti-radicalaire




Bernard Montain