AROMALECI3


AROMAGNESIUM +


GINGKO BILOBA


MB ADAPT


INFLAMMAROMA

Anglais Francais Italien


MALOCCLUSION DENTAIRES

L’occlusion dentaire désigne l’emboîture des dents par fermeture des mâchoires. Quand il y a un défaut d’emboîtement, on parle de malocclusion dentaires. Ce dysfonctionnement a des causes héréditaires ou génétiques, mais peut aussi être dû à des facteurs acquis.

Plusieurs phénomènes peuvent contribuer à un déplacement de la position des dents pouvant affecter l’occlusion dentaire. On peut citer, entre autres, les extractions intempestives de dents, la pose de prothèses ne tenant pas compte du fonctionnements des articulations temporo – mandibulaires ni des données crâniennes, les traumatismes crâniens faciaux, les conséquences de la succion des doigts (du pouce notamment), une mauvaise positon de la langue ou encore les conséquences mandibulaires d'une respiration buccale.

Conséquences des Malocclusions dentaires

Dans tous les cas, la malocclusion dentaire provoque la sécrétion de neuro-médiateurs spécifiques destinés à stimuler le centre de la douleur.

Les conséquences de la malocclusion dentaires se répercutent directement sur les mâchoires et entraînent, suivant le degré du déséquilibre occlusal, un défaut au niveau de la mastication, de la prononciation phonétique voire des articulations temporo-mandibulaires. Des troubles apparaissent également sur l’ensemble de l’organisme et peuvent perturber le système ostéomusculaire (cou, nuque, dos), l’appareil digestif, la respiration, les organes céphaliques (yeux, nez, gorge, oreilles), ce qui se traduit par des douleurs musculaires/articulaires, des céphalées voire des migraines, de la fatigue, des acouphènes, etc. L’élimination correcte d’une malocclusion aboutit, dans la majorité des cas, à une dissipation de ces désordres.

Traitement des Malocclusions dentaires

Du fait de la multiplicité des troubles engendrés, la malocclusion doit être traitée par un professionnel aux connaissances pluridisciplinaires ; Ostéopathie, Oclusodontie, Orthodontie et Kinésiologie.

Les techniques de meulages et de gouttières encore enseignées en France sont devenues complètement obsolètes.

Abandonnées aux Etats-unis depuis plus de 50 ans, elles sont remplacées par des systèmes fixes de biocluseurs établis en fonction de mesures prises sur le crâne et le dos.
Les résultats sont positifs dans 8 cas sur 10.




Bernard Montain