MAGNODETOX

Anglais Francais Italien


EHS , ELECTRO - HYPERSENSIBILITE

La presse , la télévision et la radio françaises ( et francophones ) nous présentent fréquemment, depuis quelques années , des cas de personnes atteintes des symptômes heureusement rares ( de moins en moins ) et parfois très handicapants de l’EHS .

C’est ainsi que FR3 enquête , en Septembre 2006 sur le procès qu’une strasbourgeoise atteinte d’EHS intente à son bailleur qui avait installé une antenne sur le toit de sa maison

- En Juin 2008 , « Libération «  intitule un article : » Le calvaire des électrosensibles «
- En Octobre 2008 M6 intitule son émission 100% Mag : « Electrosensibles : leur vie est un cauchemar . »
- En février 2009 , « Libération « qualifie d » Hypersecoué « Mathias Moser , allemand souffrant d’EHS et qui devait être interné en hôpital psychiatrique à la demande du maire de la commune alsacienne de Bollwiller

M6 , Antenne 2 , TF1 , Le parisien et The times nous présentent , au mois d’Août 2009 , un terrain de camping situé en France , près de Valence , dans la Drôme et destiné aux personnes souffrant d’EHS .

Des associations se sont crées , des parlementaires nationaux ont été approchés , rien n’est reconnu : Les « Autorités Scientifiques «  font la sourde oreille .

Pour l’auteur de ces lignes , qui avait créé plusieurs associations chargées de faire la lumière sur les mensonges de Tchernobyl , en 1986 , après et avant d’autres combats finalement gagnés ,ce n’est pas une surprise .

Le fait que la Suède l’ait reconnue comme handicap ( maintenant ainsi l’avance qu’elle avait prise dans la dénonciation des amalgames dentaires , début des années 80 ) , le fait que la Grande Bretagne la considère comme une maladie …ne change rien à l’affaire : Cela ne peut pas nous concerner !

Quelle thérapie à tous les symptômes de l’EHS proposer ?

On peut , bien sûr , si on le peut aller vivre dans les bois sous une tente capitonnée.

Il y a , cependant , d’autres solutions plus compatibles avec une vie normale

L’auteur a suivi un parcours assez singulier : 8 ans d’études médicales ( sans soutenance de thèses) et 5 ans d’études dentaires ( avec thèse ) .Au cours de ses longues études , il s’est intéressé aux métaux présents dans l’organisme : Ceux des vaccins, de certains médicaments , de l’eau des villes et ceux des soins dentaires ( amalgames dentaires ou « plombages « et ceux des prothèses , bridges , couronnes et appareils ).

Sa rencontre avec le médecin allemand Berthold Chales de Beaulieu fut décisive pour lui . Elle l’éclaira sur la nocivité des métaux dentaires , en particulier celle des amalgames .

Mais la lecture des ouvrages allemands de l’avant guerre lui ouvrit les yeux sur ce qui y était dénoncé : la toxicité des courants électriques existant entre les masses métalliques présentes parfois en bouche .

Non seulement , ces courants électrique ont un effet très péjoratif sur la santé des tissus gingivaux ( inflammations , gingivites , parodontopathies diverses et variées … ) , comme sur celle de l’os alvéolaire ( celui qui soutient les dents ) , mais , comme chaque fois , ils produisent un champ magnétique .

Dès 1928 , le Professeur Stock de Karlsruhe , en Allemagne , comme le Pr Fleishmann de Berlin , dénonçaient les amalgames dentaires pour le mercure qu’ils libèrent , mais aussi pour les champs magnétiques provoqués par les courants électriques qu’ils créent .

Il ne faut pas oublier le cerveau fonctionne aussi électriquement générant ainsi un champ magnétique très possiblement perturbé par celui des métaux intra buccaux mais aussi intra – organiques ( contenus dans les vaccins , certains médicaments , l’eau de la ville , le tabac…)

Il est bien évidents que les interférences ne peuvent pas manquer de se produire avec tous les autres champs magnétiques du monde moderne ( Télévision, téléphones portables , radars aériens , routiers , domestiques , Wi-Fi …)

Alors , comment faire ?

Il faut mesurer les courants intra-buccaux entre les masses métalliques présentes

Il faut ensuite faire procéder à la recherche d’une éventuelle intoxication métallique par des dosages dans les selles , la salive et les chevaux.

S’il ya des métaux en bouche , il y a lieu d’envisager leur dépose .Mais là : Attention !

Comme les amalgames dentaires sont interdits ou fortement déconseillés dans les principaux pays du Nord de l’Europe , à cause du mercure qui s’en échappe ,sauf en France , ( exactement comme dans le cas de Tchernobyl ) , les chirurgiens dentistes français ne sont ni informés , ni formés ni équipés : Nous en avons vu 7 atteints de Sclérose en Plaques , pour avoir déposé des amalgames sans les indispensables précautions et techniques enseignées seulement en Suède  ! Cela représente certainement des centaines de patients atteints de cette maladie grave .

Concernant les métaux dans l’organisme , nous avons créé des compléments alimentaires pour les éliminer sans crainte et à coup sûr , puisque avec contrôles rigoureux .

Un régime alimentaire temporaire est également proposé




Bernard Montain