AROMACOEUR


AROMALECI3


HEPATHOAROMA


Cupressus Sempervirens


Citrus limonum

Anglais Francais Italien


CHOLESTEROL

Introduction 

Le cholestérol est un corps gras appartenant à la catégorie des « Stérols « que l’on retrouve dans beaucoup de mécanismes biologique et que nous synthétisons nous - même On le rencontre  dans de nombreux tissus chez les animaux supérieurs , entre autres , le cerveau, la moelle épinière et le foie .

On évoque fréquemment le cholestérol principalement dans les publicités radios ou télévisuelles , généralement pour en dire du mal et faire acheter des produits alimentaires à des prix ainsi majorés !

Le cholestérol mérite mieux que cela !

L’ancienne «  Cholestérine « nom donné par le chimiste français Chevreul en 1814 , a des fonctions bien définies :

La régulation du cholestérol se fait par des mécanismes très bien étudiés et fort complexes

Le transport dans le sang est effectué par des protéines grasses :

Les «   Low density Lipoproteins »  ou LDL , alias « mauvais »cholestérol sont accusées , lorsqu’elles sont en excès de déposer le cholestérol sur les tuniques internes des artères ( plaques d’Athérome )  , favorisant ainsi les maladies cardio – vasculaires .

Ces affirmations ont été battues en brèche par le Pr Kastelein , de la clinique universitaire d’Amsterdam , dont les travaux ont prouvé que le rapport entre bas niveau de LDL et risque diminué d’infarctus du myocarde , n’est pas prouvé ! On a retrouvé, en tous cas , plus de plaques d’athérome chez les sujets traités par des médicaments chimiques anti-cholestérol que chez les autres !

Pour le Professeur Rath et son équipe, si le cholestérol endommageait ainsi les parois de vaisseaux sanguins, « on constaterait aussi des infarctus du nez, des oreilles , des genoux » !

Pour lui, l’athéroslérose serait une sorte de scorbut dû à une avitaminose C ! On est loin de l ‘ hypothèse lipidique  de l’américain Ancel Keys , couramment admise depuis les années 1950-1960 et d’après laquelle la consommation excessive de graisses , contenant du cholestérol extra-organique , seraient responsables en tout premier lieu des pathologies cardio-vasculaires !

Pour ce qui nous concerne, nous opterons pour une attitude prudente , consistant bien sûr à ne pas conseiller de médicaments chimiques parfois  responsables , comme le « Viox » d’issues fatales en même temps qu’ils n’améliorent en rien les dépôts athéromateux !

Nous opterons , par contre , pour des remèdes naturels efficaces et dénués d’effets Secondaires !

Les » High Density Lipoprotein » ou HDL , alias “ Bon cholestérol “ dont le rôle est de soulager  l’ensemble des éléments corporels dont les artères du cholestérol qui s’y trouve en excès pour le transporter vers le foie , ou il sera dégradé .

Il est important de préciser que le taux de cholestérol ( « cholestérolémie «  ) n’est influencé par les aliments qu’à hauteur de 10 % ! Celui que l’on retrouve dans le LDL provient, en réalité des tissus où est  en surabondance !

Cependant, il faut savoir que certains aliments , comme la cervelle de veau ou les œufs sont infiniment plus riches en cholestérol que le poisson ou la viande de bœuf !

Traitements naturels  

Le naturothérapeute conseillera , évidemment ,




Bernard Montain