MAGNODETOX


AROMAFLORE


AROMALECI3


AROMATOP


HEPATHOAROMA


ACEROLA

Anglais Francais Italien


SCLEROSE EN PLAQUES

Monsieur le Professeur Montain, comment en êtes vous venu à traiter la Sclérose en Plaques ?

Très tôt intéressé par la Diététique, je fus influencé par les écrits du Dr Paul CARTON qui fut à l'origine des Médecines Naturelles dès l'après - guerre 1914-1918.

En 1982, je repris mes études de Médecine, à la Faculté de Médecine de Paris XII et devins l'élève puis le collaborateur d'un célèbre Naturopathe ( En France et Docteur en Médecine en Angleterre ) : Mr André Passebecq Pour lui aussi, la Diététique était fondamentale.

A cette époque, j'enseignais en Suisse. j'y rencontrais et entrepris de collaborer avec une femme remarquable : le Docteur Catherine KOUSMINE.

Elle travaillait,depuis longtemps, sur la Sclérose en Plaques et avait publié, en 1983, à Lausanne, un livre intitulé "La Sclérose en Plaques est guérissable" ( Editions Delachaux et Niestlé ). Elle y citait 55 cas de patients stabilisés ou guéris de leur SEP par une diététique très particulière.

Pour le Dr Kousmine, tout tissu humain ayant fixé une toxine ou un virus est considéré par le système immunitaire comme étranger à l'organisme et doit être éliminé. C'est le cas de la gaine isolante de myéline des nerfs et des fibres nerveuses.Pour elle, cette affection auto-immune est dûe à notre alimentation exagérément " dévitalisée ".

Elle la corrigeait par le retour à l'alimentation saine capable d'éliminer les troubles digestifs, à l'origine de facteurs toxiques.

Grâce à ses traitements, elle estimait, à condition de les avoir débuté dans les deux ou trois années suivant le diagnostic de SEP, pouvoir guérir la SEP dans bon nombre de cas.Son expérience s'appuyait sur une centaine de cas, certains suivis depuis plus de 20 ans.

Qu'avez-vous fait d'autre que le Dr Kousmine et pour quels résultats ?

Notre pratique a été très marquée par l'enseignement du Dr Kousmine, mais nous avons obtenu des résultats qui nous sont apparus comme encore meilleurs

Très tôt,en effet, nous avons été informés de la toxicité de certains métaux de notre environnements en particulier ceux des vaccins, par les adversaires historiques de Pasteur et ceux de certains matériaux dentaires.

Il ne faut pas oublier que Pasteur, sur son lit de mort a avoué ses supercheries en disant : " C'est Claude ( Claude Bernard, son adversaire scientifique de toujours ) qui a raison : Le microbe ( contre lequel on vaccine ) n'est rien, le " terrain " ( l'Organisme avec son immunité) est tout ! ".

Or, pour augmenter la réaction de l'organisme à l'injection d'un produit agressif ( le vaccin ), réaction de défense se traduisant par la production d'Anticorps que l'on peut mesurer, on peut rendre la substance injectée encore plus agressive en lui ajoutant des métaux ( Mercure et Aluminium ). La production d'anticorps ( défenses immunitaires ) sera encore plus importante.

Malheureusement, ces métaux risquent fort de perturber fortement l'immunité et de la rendre "aberrante ", comme le disait Madame Kousmine et entrainer des maladies auto-immunes, dont la Sclérose en Plaques, dans lesquelles l'immunité s'auto-détruit.

Dans les années 70-80, nous avons rencontrés un Heilpraktiker allemand du joli nom, en partie français, de Berthold Chales -de -Beaulieu qui nous avait mis en garde contre certains métaux contenus dans les amalgames dentaires comme le mercure, l'Argent et l'Etain.

Il a laissé son message dans un ouvrage traduit en Français et paru à Genève en 1984, aux éditions Aquarius : " Les conséquences des obturations en amalgames sur l'Organisme "

Nous avons lu, à cette époque, de très nombreuses mises en garde contre différents métaux, principalement dans les presses médicales suédoise et britannique.

La Suède en a d'ailleurs tiré la première les enseignements, puisque, après beaucoup de tergiversations, elle a fini par abolir les métaux des amalgames et de certaines prothèses dentaires, dans les années 1980.

Ces métaux toxiques ne sont pas seulement le mercure des amalgames, des vaccins et de certains produits de maquillage, mais aussi l'Aluminium des mêmes vaccins et des eaux des villes, le Cadmium des tabagismes actifs et passifs comme des mêmes eaux des villes, l' l'Etain des conserves alimentaires et des amalgames dentaires, de l'Argent des amalgames dentaires et des bijoux, du Nickel, du Chrome et du Cobalt de certaines prothèses dentaires...

Nous avons l'habitude, lorsque nous voyons une personne atteinte de Sclérose en Plaques, de faire d'abord un examen clinique à la recherche d'une intoxication métallique avec ses différents signes, au niveau des ongles et de l'Iris.

Nous faisons ensuite effectuer par le même laboratoire allemand qu'il y a près de 30 ans, des dosages des différents métaux indiqués par l'histoire médicale et humaine de chaque personne dans les selles, la salive et les cheveux.

En fonction des chiffres envoyés par les allemands, un traitement de chélation métallique basé sur des produits naturels et un régime alimentaire seront prescrits.

Les produits chélateurs sont issus de nos longues recherches et contrôles. Nous les accompagnons de substances naturelles destinées à aider le foie dans sa fonction de dépuration sanguine, à réduire les plaques révélées par l'IRM, à réguler le flux intestinal, à diminuer la fatigue...

En présence de métaux dentaires dans l'organisme ( les selles ) et/ou dans la bouche, un programme de dépose de ces métaux sera mis au point.

Il s'agit d'une intervention d'une grand délicatesse et recommandée seulement si le chirurgien dentiste a suivi l'enseignement de la dépose des métaux dentaires seulement donné en Suède, à la Faculté de Médecine d'Upsala.

Nos récents contacts avec cette Faculté nous indiquent qu'il y a toujours aucun dentiste français.

Si la dépose est faite en France, on court donc le risque éminent d'aggraver fortement la maladie !

L'efficacité de la désintoxication est confirmée par d'autres dosages effectués au cours ou après le traitement

Les taux de réussites sont de 8 / 10 en cas de traitement dans les 2-3 ans suivant le diagnostic. Si le traitement a commencé plus tard le taux est moins bon, mais l'évolution est généralement stoppée et les symptômes très souvent améliorés.

De toute façon, contrairement aux traitements chimiques, surtout ceux intervenant contre l'Immunité ( immuno- modérateurs ou immuno-suppresseurs ) et à condition de bien respecter ce que nous venons de dire, on ne court aucun risque !

Les choses ne peuvent aller que mieux.

Vous souhaitez être traîté ou conseillé ?

Vous pouvez nous joindre
par courriel à info@bernardmontain.net
ou par téléphone :
Téléphone Paris : +33 6 07 69 75 92
Téléphone Bruxelles : +32 2 732 08 34


Comment m'informer sur ces traitements naturels ?


Le livre "La sclérose en plaques, Peut-on en guérir" est le fruit de trente années de recherche sur la maladie. Grâce aux succès médicaux basés sur la pratique des médecines naturelles, l'on sait désormais que l'on peut guérir de sclérose en plaques. Ce livre vous présentera l'analyse d'une recherche scientifique approfondie, et vous donnera la clé de la guérison.

Une description du parcours menant à la disparition définitive de la maladie vous guidera jour après jour.

Vous pouvez acheter notre livre en cliquant simplement sur l'image du livre (sur la gauche). Merci.



 

 

1° ) LES TRAITEMENTS CHIMIQUES :

Les bolus de corticoïdes :

Il s'agit d'injections d'anti-inflammatoires : Prednisone (Cortancyl ) , Méthylprednisolone

( Solu - médrol )..., avec tous les effets secondaires et indésirable , bien décrits dans le Dictionnaire VIDAL et le " Dictionnaire critique des médicaments "

Modification du métabolisme du sucre :

Ils augmentent la glycémie et la résistance insulinique pouvant révéler un diabète inaperçu.

Les graisses sont mobilisées et redistribuées dans l'organisme , ce qui aboutit au faciès lunaire , au cou de buffle et à la bosse de bison !, On observe souvent une hypertension, au niveau de l'immunité , les corticoïdes s'opposent à la formation des anticorps , défenseurs de l'organisme , retardent la cicatrisation des plaies , exposent à toutes les infections

et modifient les mouvements du calcium entrainant l'ostéoporose !

Les traitements prolongés peuvent provoquer des oedèmes , une importante prise de poids.

Chez la femme jeune , le syndrôme de Cushing peut apparaître , avec son obésité de la face, du cou et du tronc une hypertension artérielle , une grande fatigue et une nette insuffisance génitale.

On observe également de fréquents troubles psychique à l'arrêt du traitement.

 

Les Interférons

L'autre grande catégorie de médicaments , est celle des produits immunodépresseurs : les interférons : Avonex , Rebif , Betaféron , comme le Natalizumab du petit dernier arrivé sur le marché et porteur de tant d'espoirs ( décus ): Le Tysabri

La définition du Garnier Delamare (" Dictionnaire des termes de Médecine " ) concernant le médicament immunodépresseur ou immunosuppresseur est intéressant :

"Qui supprime ou réduit les réactions immunologiques spécifiques de l'organisme contre un antigène , en bloquant le système de défense immunitaire humoral ou cellulaire de cet organisme..."

L'organisme de la personne ayant reçu le traitement immunodépresseur ou

immunosuppresseur est donc sans défense ou peu défendu et accessible à toutes les

maladies possibles et imaginables !

Pour le dictionnaire Vidal , les " les effets indésirables " ( termes ô combien élégants ) des interférons ne sont pas du tout négligeables. Voyez plutôt :

Utiliser ces médicaments chimiques revient presque à remplacer la Peste par le Choléra !

 

2°) LES TRAITEMESNTS NATURELS :

Ce sont bien les seuls porteurs d'espoirs !

La Naturothérapie représente la seule médecine hippocratique.

Elle s'appuie sur le seul élément qui permette la guérison : La cause. Elle est parfaitement conforme au premier principe hippocratique : " Cherchez les causes ( et les causes des causes )"

Elle est également conforme au second principe : " D'abord ne pas nuire ". On est loin des maladies entrainées par les anti-inflammatoires et les interférons : Aucun effet secondaire !

Dans le cas de la Sclérose en plaques , nous nous appuyons essentiellement sur la recherche des intoxications métalliques , responsables de perturbations immunologiques pouvant entrainer nombre de maladies immunitaires et auto-immunes, dont la Sclérose en plaques.

Les métaux en cause sont :

Ces recherches se font sur 3 supports : les selles , la salive et les cheveux. Ce trépied a été mis au point après de nombreux tâtonnements sur les dosages à partir du sang et de l'urine.

Nous procédons ainsi et avec succès depuis une bonne trentaine d'années.

Le traitement s'appuie sur des remèdes naturels mis au point sur plus de trois décennies en particulier sur un complexe décontaminant et chélateur des métaux.

A ce propos, nous voudrions faire une mise en garde solennelle contre les chélateurs chimiques : EDTA , DMSA et surtout DMPS , que certains emploient inconsciemment , sans tenir compte de l'expérience du Pr Daunderer, de Munich , chez lequel certains patients, porteurs de 5, 9 ou plus amalgames décédaient. J'en possède plusieurs photos le prouvant !

En fonction des chiffres indiqués par le laboratoire , nous conseillons également des produits naturels pour apporter de l'aide au Foie, mis à très forte contribution lors de la décontamination métallique.

Nous conseillons également un produit agissant sur les plaques du cerveau et/ou de la moelle épinière.

D'autres produits naturels seront prescrits pour améliorer l'état du patient.

Enfin, un régime alimentaire largement inspiré de celui du Dr Kousmine sera indiqué dans tous les cas de figure.

Contrairement à ce que nous voyons trop souvent , le résultat de la décontamination métallique devra être contrôlé par le même laboratoire qui avait mesuré l'intoxication. Sans contrôle , rien n'est , en effet sérieux.

Si les métaux dentaires sont en cause , leur dépose s'impose, mais ici encore la plus grande prudence est de mise. Les dentistes français ne sont, en effet pas formés à l'enlèvement sécurisé des amalgames. J'en ai déjà vu sept atteints de SEP : Selon mon expérience de près de 50 ans d'exercice, cela signifie qu'environ 700 de leurs patients ont atteints de la même maladie ( voir sur le site : "Amalgames dentaires" et "DMPS")

 

Les chiffres du labo indiquent , dans 8 cas sur 10 , une baisse considérable de la pollution métallique : Les symptômes de la SEP , suivent très généralement le même chemin , et pour ne plus revenir !

 

Temoignage d'un traitement de Sclérose en plaque

Je m’appelle Lallena, j’ai 42 ans et j’habite Paris. Mon neurologue m’a diagnostiqué une sclérose en plaques, il y a 4 ans. Cette maladie est arrivée après avoir eu un vaccin contre l’hépatite B et un choc émotionnel important. J’avais des troubles sensitifs et moteurs importants qui me rendaient la vie très difficile. Malgré la prise de cortisone et d’interféron, mon état ne s’améliorait pas. J’étais devenue une assistée. L’an dernier, j’ai trouvé à la FNAC le livre du Dr Montain sur la sclérose en plaques. Toute de suite, ses propos s’avéraient pour moi exacts, ma maladie était apparue après un vaccin et un fol espoir de guérison se dessinait en moi. Directement, j’ai pris contact avec le Dr Montain qui m’a expliqué que les métaux lourds étaient responsables de la venue de ma maladie. Il m’a demandé de faire des analyses des cheveux, de selles et de salive qui ont révélé un taux important d’intoxication aux métaux lourds. J’ai pris son traitement à lettre : des compléments alimentaires naturels sans aucune contre indication : Magnodétox pour éliminer mon taux important de métaux lourds, Aromaléci 3 pour les fameuses plaques et les gaines de myéline et Aromatop, complexe de vitamines fortement dosé, pour lutter contre ma fatigue. Parallèlement à ce traitement, j’ai suivi une diététique alimentaire. Les résultats se sont fait apparaître dès le 3ème mois : une diminution significative de mes troubles sensitifs et moteurs et une forme extraordinaire. Merci Dr Montain de m’avoir permis de revivre. Aujourd’hui, je remarche normalement, je vis normalement ou plutôt je revis.

SEP Témoignage Aurélie

J'ai consulté le Professeur Montain pour la première fois à l'âge de 19 ans et demi. A 18 ans, j'étais en 1ère année de BTS, lorsque j'ai commencé à ressentir des fourmillements dans les jambes d'abord et ensuite les bras. Très vite, j'ai eu des problèmes pour tenir un stylo et pour marcher. J'étais toujours fatiguée et j'avais du mal à suivre mes cours.

Ma mère m'amena chez le médecin qui m'envoya chez un neurologue. Il demanda une IRM, après l'avoir examiné il nous dit : C'est une Sclérose en Plaques ! Et il prit rendez-vous pour moi à l'Hôpital. Un mois plus tard, je subis mon premier bolus de Cortancyl. J'allais tout de suite beaucoup mieux et toute la famille retrouvait le moral.

Malheureusement, cela ne dura pas longtemps et je fus traitée dans le même hôpital et de la même façon trois mois plus tard. L'effet fut le même et dura à peine deux mois. On me proposa alors de me traiter aux immunomodérateurs.J'acceptais mais le regrettais vite : J'étais encore plus malade.

Ma mère trouva alors à la FNAC le livre du professeur Montain prit contact avec lui et nous sommes allés le voir. Il regarda mes iris et mes ongles et me posa beaucoup de questions :

Il me donna ensuite des tubes à prélèvements, selles, salive et cheveux et me donna une pochette pour les envoyer au laboratoire allemand. Un peu plus de 15 jours plus tard, les résultats sont arrivés. J'étais intoxiquée par le Mercure, l'Etain, l'Argent, le Cadmium, l'Aluminium, le Nickel et le Plomb.

Le professeur Montain me conseilla son régime alimentaire et certains des produits qu'il a mis au point ; Chélateur, Anti-fatigue, Hépatho-stimulant, Chlorure de Magnésium... Il m'enleva ensuite mes amalgames avec de grandes précautions : Masque au charbon actif, Ventilation - refoulement de l'air du Cabinet, Canules -digues suédoises sur aspiration chirurgicale, techniques de déposes suédoises. La couronne fut ensuite enlevée de la dent dévitalisée sur laquelle elle était posée. La pâte à canaux fut d'abord enlevée et remplacée par une pâte sans la Formaldéhyde et les matériaux plastiques habituels. Cette pâte, à base d'Huiles Essentielle, a été fabriquée pour moi par l'assistante du Professeur. A la place des amalgames et des métaux de la couronne, il me posa des inlays onlays en céramique "bio-compatible " ayant la même dureté que l'émail des dents et une couronne construite sur une base en Zircone. Au bout de quatre mois, j'ai commencé à être moins fatiguée et à pouvoir écrire presque normalement.

3 mois plus tard, j'étais en pleine forme ! Je suis retourné chez le Neurologue : Il était étonné de ce que je lui ai dit.Il a demandé une nouvelle IRM. Quand je lui ai portée il m'a dit qu'il ne voyait plus de plaques sur le Cerveau.

Depuis, je vais très bien. Le Professeur Montain m'a seulement conseillé de continuer son régime qui me convient tout à fait.

 

Informations complémentaires sur le site la sclerose en plaques




Bernard Montain